Ramassage gratuit en magasin disponible

<em>Ancient Land, New Land</em>

Ancient Land, New Land

Distributeur
Skamaqn – Port-la-Joye – Fort Amherst
Prix normal
$24.95
Prix réduit
$24.95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Disponible seulement en anglais.

Les Mi'kmaqs habitent Epekwitk (Île-du-Prince-Édouard) depuis des millénaires. À cet endroit, connu en micmac sous le nom de Skmaqn, ou " lieu d'attente ", les Micmacs ont rencontré les Français au XVIIIe siècle pour renouveler leur amitié et leur alliance militaire, à une époque où les empires français et britannique se disputaient pour la suprématie en Amérique du Nord.

Lorsque les Européens se sont installés sur ce qui était devenu l'Isle Saint Jean, les principaux acteurs européens étaient la France et la Grande-Bretagne, qui ont chacune commencé à construire des forts et à envoyer des soldats, des navires de guerre et des colons. Une stratégie clé des Français a été d'établir une alliance étroite avec les Mi'kmaq, une alliance entretenue par les missionnaires. C'est ainsi que Skmaqn est devenu le fort français Port-la-Joye. Les Français considéraient qu'il s'agissait de l'emplacement le plus stratégique, car le port était vaste, abrité et facile à défendre grâce à l'entrée étroite par laquelle les navires ennemis devaient passer.

L'un des premiers établissements français permanents sur l'île, Port-la-Joye était le siège du gouvernement colonial et un port d'entrée. Ce site a été cédé à la Grande-Bretagne en 1758 et rebaptisé Fort Amherst, où les Britanniques ont organisé la déportation de plus de 3 000 Acadiens.

Auteurs : A. J. B. Johnston & Jesse Francis
Langue : Anglais
Format : Pamphlet
Éditeur : Acorn Press
Date de publication : 17 novembre 2021
Nombre de pages : 105